Charte éthique

Le processus de publication de la revue Regards – revue des arts du spectacle (Université Saint-Joseph de Beyrouth, Liban) est possible grâce à l’implication d’auteurs, des éditeurs, des membres du comité scientifique et du comité de lecture, ainsi que des correcteurs.

  1. Données de l’utilisateur

Regards – revue des arts du spectacle encourage une politique d’accès libre. Le contenu public est accessible sans inscription. Par contre, si un utilisateur souhaite soumettre un article ou un compte-rendu, ou si un utilisateur souhaite évaluer des articles, il doit s’inscrire au site de la revue. L’inscription permet aux utilisateurs de soumettre des contributions, d’agir comme lecteurs et de recevoir des notifications de Regards (option qui peut être suspendue par l’utilisateur). L’annulation de l’inscription peut être effectuée suite à une demande auprès de l’administrateur du site.

L’inscription au site suppose l’entrée du nom, prénom ainsi que d’une adresse e-mail valide. Les autres données sont optionnelles. Toute donnée personnelle est strictement considérée comme confidentielle et est exclusivement utilisée par la revue, au besoin. Regards ne communiquera en aucun cas les données personnelles à des tierces parties, à l’exception d’autorités légales dans les conditions fixées par la loi. Les utilisateurs ont le droit d’exiger la suppression immédiate et permanente de leurs données.

 

  1. Les auteurs

Les auteurs sont des partenaires fiables dans la production d’un contenu original et rigoureux. Ils présenteront des articles qui rendent compte de manière précise et pertinente des résultats de leurs recherches. Si les auteurs décident de renvoyer aux travaux d’autres auteurs (données, textes, photos, tableaux…), ils se doivent de citer leurs sources d’une manière conforme aux consignes de la revue. De même, les auteurs doivent explicitement préciser quelles publications ont eu une influence sur leurs textes et les citer de manière claire et précise.

Nous souhaitons que les auteurs qui souhaitent soumettre leurs travaux ne les soumettent pas simultanément à plusieurs revues.

L’auteur qui soumet le travail doit au préalable obtenir l’autorisation de ses co-auteurs pour la publication.

Si l’auteur a reçu une aide financière ou matérielle de parties tierces, surtout d’entrepreneurs externes, il se doit de divulguer cette information.

 

  1. Le comité éditorial

Le comité éditorial se doit d’envoyer les articles soumis à l’éditeur qui dirige le numéro en cours de préparation. Il n’enverra jamais les manuscrits à des parties tierces sans autorisation de l’auteur.

La confidentialité du processus éditorial est essentielle, surtout en ce qui concerne le processus de double évaluation aveugle. Le comité éditorial ne révélera jamais les noms des auteurs aux lecteurs/évaluateurs des articles et vice-versa.

Le comité éditorial est responsable de la bonne gestion de la revue et de la régularité de sa publication sur tous les supports.

Chaque numéro de Regards a un ou des directeur(s) de numéro. Un ou deux membres du comité éditorial ou du comité scientifique sont responsables des dossiers thématiques et de la section varia du numéro. Ils choisissent les articles à accepter ou à refuser (après consultation des évaluations des membres du comité de lecture), et la distribution des articles dans les différentes sections de la revue. Ces décisions sont indépendantes de l’identité de l’auteur.

Les membres du comité éditorial doivent garder toute information relative aux travaux soumis strictement confidentielle, à l’exception des autres membres du comité éditorial. Ils n’enverront jamais un article soumis mais refusé à des parties tierces, ni n’utiliseront en entier ou en partie ces travaux dans leurs propres recherches sans le consentement écrit de l’auteur.

 

  1. Le comité scientifique

Les membres du comité scientifique sont des partenaires et remplissent un rôle consultatif, dans leurs domaines d’expertise respectifs, auprès du comité éditorial. En prenant en considération les différents sujets de recherche potentiels pour les numéros à venir, les membres du comité scientifique sont les interlocuteurs privilégiés du comité éditorial.

Le comité éditorial doit soumettre les appels à contribution aux membres du comité scientifique, pour consultation.

Les membres du comité scientifique peuvent également être impliqués dans le processus d’évaluation aveugle.

 

  1. Le comité de lecture

Les lecteurs, membres du comité de lecture, sont des partenaires fiables et appréciés dans la gestion de qualité de la revue. Leurs recommandations doivent être rigoureusement prises en considération par le comité éditorial et les auteurs. Ainsi, nos évaluateurs s’engagent à assumer leurs évaluations.

L’objectivité doit être respectée durant tout le processus d’évaluation, indépendamment des partis pris personnels ou professionnels des lecteurs. Le lecteur peut se retirer du processus d’évaluation s’il ne se considère pas expert dans le sujet à évaluer, ou s’il considère que sa position professionnelle ou personnelle pourrait influencer sa décision.

Bien que les lecteurs se doivent d’évaluer les textes, ils doivent surtout proposer des critiques constructives aux auteurs. Non seulement leur évaluation aide le comité éditorial à accepter ou rejeter un article spécifique, mais elle doit également aider les auteurs à améliorer leur travail.

Le travail des lecteurs se fait de manière entièrement confidentielle. De même, ils ne doivent en aucun cas exploiter les idées développées dans les articles qu’ils évaluent.

 

  1. Les correcteurs

Le travail des correcteurs consiste à améliorer le niveau de langue de l’article, voire du numéro entier. Le correcteur assure la relecture du texte, révise la grammaire et la syntaxe mais aussi la lisibilité du texte. De même, il s’assure si l’auteur a bien respecté la mise en page et le guide de référencement suggérés par la revue.

 

  1. Aspects financiers

Pour le moment présent, la revue offre gratuitement ses services pour les parties concernées. Prière de noter que l’usage gratuit des services de Regards est un privilège, non un droit.

 

Pour plus d’informations relatives au code d’éthique, se référer à : COPE/Principles of Publication Ethics.