Fonctions pour quatre langages juridiques

Comment citer

KFOURI KHOURY, N. (2020). Fonctions pour quatre langages juridiques. Travaux Et Jours, (97), 127-142. Consulté à l’adresse https://journals.usj.edu.lb/travauxetjours/article/view/524

Résumé

Dans cet article Nada Kfouri Khoury établit des passerelles entre la linguistique et le droit par le biais d’une approche plurifonctionnelle du langage juridique
en fonction de la spécificité et de l’orientation des différents acteurs, producteurs et artisans du droit : législateurs, juges, docteurs de la loi, théoriciens et praticiens. Elle va de l’injonction – la spécificité du législateur –, à l’expressivité – la particularité des adages du droit –, en passant par l’implication – la dominante du discours jurisprudentiel – et l’instruction – la particularité du discours doctrinal. Ces dominantes fonctionnelles sont, selon l’auteure, à intensité variable, en relation avec les objectifs poursuivis par les auteurs et les acteurs du droit. L’analyse « scanne » les productions des juristes selon leurs rôles et leurs objectifs. Aussi, ces passerelles sontelles appliquées aux différents discours juridiques, à partir d’une batterie de critères linguistiques et contextuels révélateurs de sens.