Géopolitique des partitions au Moyen-Orient du XXIème siècle : construction et reconstruction

Comment citer

RAAD, S. (2020). Géopolitique des partitions au Moyen-Orient du XXIème siècle : construction et reconstruction. Travaux Et Jours, (96), 123-135. Consulté à l’adresse https://journals.usj.edu.lb/travauxetjours/article/view/363

Résumé

Cette étude de Stephanie Raad s’inscrit dans la continuité d’un précédent travail présenté à l’Institut des Sciences Politiques de l’USJ en 2017, intitulé, Un monde d’Apartheids : conflits, murs et partitions. L’auteure avait alors tracé le phénomène de la partition, des conflits et des murs à l’échelle de la planète. Dans la continuité de ses réflexions cet article se penche sur les récentes transformations au Moyen-Orient et comporte deux volets sur les considérations géopolitiques qui l’affectent. Dans le premier, elle aborde la partition en tant que concept ayant façonné la Palestine et l’Inde, tout en notant les remarques sur le projet de paix du côté Ouest de l’Asie. Dans le second, elle concentre ses observations sur les projets géopolitiques du côté de l’Asie du Sud dans un contexte géopolitique régional également tumultueux – NDLR.